Chaque jour, une épave : 19 décembre 1917, le General Munthe

1

Chaque jour, découvrez dans www.plongee-infos.com l’histoire d’une épave, coulée à la même date par le passé, quelque part près des côtes françaises ou ailleurs dans le monde, déjà explorée… ou pas ! Vous retrouverez ainsi quotidiennement un nouveau site, pour vous confectionner une collection passionnante pour vos futures plongées ou simplement pour explorer… l’Histoire!

Le General Munthe était un cargo à vapeur norvégien construit en 1914 par les chantiers Laxevaag Maskin & Jernskibsbyggeri, à Bergen pour la Compagnie Johannesen J.M. Rederi, de Bergen. Il mesurait 70 mètres de long sur 11 mètres de large et 5 mètres de tirant d’eau, pour une jauge de 1142 tonnes. Il était propulsé par une machine à vapeur à triple expansion de 124 cv.

Le 19 décembre 1917, le SS Général Munthe effectuait un trajet de Sunderland, en Angleterre, à Rouen en France avec une cargaison de charbon, quand il entra en collision avec le SS Thorvald, de Landskrona, à 4 milles nautiques au nord de Dieppe. L’équipage a été sauvé par le bateau écossais SS Princess Melita de Glasgow.

Comment une telle collision a-t-elle pu se produire ? Il semblerait, d’après quelques témoignages, que les deux navires avaient des feux de navigation plus ou moins occultés ou défaillants. Dans la brume et l’obscurité, les deux bateaux étaient très difficilement repérables. Ils ont pu s’approcher l’un de l’autre sans qu’aucune alerte ne soit donnée. Quand ils furent enfin en vue l’un de l’autre, il était trop tard. Même en mettant les machines en arrière toute, l’erre des deux bâtiments était trop importante et ne leur permit pas de s’arrêter à temps. La collision était donc inévitable. Rapidement, le General Munthe, dont la coque présentait une forte voie d’eau, commença à s’enfoncer, mais l’équipage eut quand même le temps de procéder à l’évacuation. Le Thorvald quant à lui, était moins touché et ne menaçait pas de couler, mais son équipage était trop occupé à réparer les dégâts, étancher les voies d’eau dans l’urgence et faire en sorte que leur bateau ne sombre pas, qu’ils n’eurent pas le temps de porter secours aux naufragés. Heureusement, un autre bateau, le Princess Melita, qui venait d’Ecosse, se trouvait non loin des lieux du naufrage et put recueillir tous les naufragés.

L’hélice. Photo GRIEME http:grieme.org

L’épave du General Munthe repose entre 10 et 20 mètres de fond, aux coordonnées : latitude 49° 58’ 633 N ; longitude 01° 02’ 970 E. Il est visité par les plongeurs locaux, qui le connaissent bien souvent sous le nom de Risen ou Petit Cargo. Il a fait aussi l’objet d’une étude du GRIEME. Facilement accessible par temps calme, la visibilité est souvent médiocre. Parmi les décombres, on reconnaît facilement l’énorme chaudière qui domine le site. Voir video d’une plongée sur le General Munthe / Risen par le Club Subaquatique de Rouen:

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.