Publicité

Interview de Jean de Saint Victor de Saint Blancard réalisée par Plongée Infos

De nombreux passionnés de photo sous-marine montrent sur internet et les réseaux sociaux de splendides images qu’ils ont réalisées lors de leurs plongées. Ce serait dommage que ces clichés hors du commun dorment ensuite au fond d’un disque dur… Alors pourquoi pas oser une exposition ? Jean de Saint Victor de Saint Blancard, photographe sous-marin professionnel, donne quelques conseils pour mettre en valeur vos œuvres…

Un cadre splendide pour présenter une exposition.

Plongée Infos (P-I) : Jean, en tant que photographe d’expérience aussi bien dans les concours que pour la presse, peux-tu partager ton expérience acquise au cours des expositions ?  

Jean de Saint Victor de Saint Blancard (JDSVDSB) : Merci, Paul pour ta question. C’est « ok »  même si je suis davantage connu comme « reporter-photographe indépendant » qui partage en ligne sur son site internet www.subphotos.com ses reportages sur des métiers qui représentent « l’autorité de l’Etat sous l’eau » et qui  s’exercent « palmes aux pieds »…

En effet j’ai pu exposer dans différents lieux comme par exemple  au  « Libris Café » de la médiathèque Jacques Baumel à Rueil-Malmaison (92), à l’espace culturel Henri Mathieu de l’annexe-mairie de Mandelieu-la Napoule (06), et à la forteresse médiévale de Villeneuve-Loubet (06). 

De simples trépieds en bois sont parfaits pour présenter les œuvres.

P-I : quels sont tes conseils pour réussir une exposition de photographies sous-marines ?  

Publicité

JDSVDSB : Une forte motivation pour exposer, c’est déjà un élément car la motivation me semble essentielle pour surmonter quelques difficultés…

Monter un projet en recherchant les réponses à plusieurs questions : Quel serait le meilleur lieu pour montrer mes images ? Accessibilité ? Coût ? Contraintes d’organisation ? Visibilité des images présentées au public ? Potentiel de vente de tirages ?

Le projet doit être « vendeur » pour convaincre celles ou ceux qui détiennent les clefs d’un lieu propice pour accueillir des tirages photographiques pendant une durée optimale… 

Pour créer une ambiance chaleureuse comme pour éclairer les œuvres, un éclairage adapté est nécessaire.

P-I : Trouver un lieu est donc un impératif ?  

JDSVDSB : Bien entendu ! Cela est impératif car sans un lieu de qualité… pas d’exposition réussie, même si l’envie de montrer ses images est forte !  Restons conscients que l’attente, l’aspiration pour trouver  le meilleur lieu possible peut s’évaluer sur un curseur avant de pouvoir investir un espace… 

Un bar, un restaurant peut être accueillant pour un projet de qualité bien présenté mais pour un festival, une galerie, un espace culturel public, un monument historique privé, le parcours peut devenir compliqué pour obtenir l’accord afin de mettre en lumière son travail photographique…  

Surtout ne pas se décourager ! Persévérance oblige pour mener a bien un projet d’exposition de photographies sous-marines mais la récompense de partager une passion est au bout des efforts consentis en restant lucide sur la maîtrise du retro-planning pour  être prêt le « jour J», celui du vernissage ! »

Les couleurs provençales mettent bien en valeur les couleurs sous-marines.

P-I : Peux-tu préciser les étapes franchies pour passer de ton projet au montage final ?

JDSVDSB : Plusieurs mois avant, il y a la décision de faire une exposition, ce qui va entraîner un planning pour gérer le choix des images en fonction de la scénographie et commander à temps des tirages à un laboratoire professionnel, comme idr concept –  www.idr-concept.fr

Pour l’exposition « Plongez dans l’Histoire et en Thaïlande », accueillie en la forteresse médiévale de Villeneuve-Loubet du 1er juin 2019 au 20 septembre 2019», l’idée a été de choisir des images « parlantes », réalisées  en mer d’Andaman au large de Phuket en Thaïlande lors de navigations / plongées à bord d’un catamaran baptise « Sea 4 you »  avec une contrainte de présenter au public les tirages photographiques de qualité sur des chevalets. Une astuce de présentation  qui respectait parfaitement les contraintes des salles du monument historique privé.

La forteresse médiévale de Villeneuve-Loubet est un cadre charmant pour une exposition, en plus d’être une place chargée d’histoire.

Les salles ouvertes au public étant dépourvues de cimaises pour accrocher les tirages vendus au profit de l’ong HAMAP humanitaire –  www.hamap.org, la scénographie a  été dictée par le sens du parcours  emprunté par les visiteurs de la forteresse médiévale.

Cette animation estivale photographique respectait ma limite du budget pour tout prendre en compte : prix des tirages + communication + cocktail-vernissage tout en tenant à souligner l’hospitalité offerte très généreusement par mon cousin pour accueillir cette exposition de photographies sous-marines. 

En répartissant les chevalets dans plusieurs salles ouvertes au public j’ai pu éviter le piège d’encombrer un espace avec trop d’images et puis le nombre de vingt-cinq chevalets me semblait suffisant pour offrir un « bonus » photographique aux visiteurs de ce monument historique privé dont les visites guidées sont gérées sur réservation par l’Office de tourisme de Villeneuve-Loubet (06). 

De gauche à droite : Marie et Jean de Saint Victor de Saint Blancard, l’auteur de l’exposition ; Jean-Noël Tramoni, Conseiller Municipal de Villeneuve-Loubet (06), Délégué au Tourisme ; Patricia Bregere, Directrice de l’Office de Tourisme de Villeneuve-Loubet (06) ; Jacques Mark-Tripoli de Panisse-Passis.

P-I :  Des satisfactions suite à ta dernière exposition ? 

JDSVDSB : Oui, celle d’avoir pu être présent plusieurs fois pour aller à la rencontre des visiteurs de cette forteresse médiévale et échanger sur l’émotion des images sous-marines partagées…

J’espère avoir pu donner envie de pratiquer la photo sous-marine tout en faisant connaître la faune et la flore de la mer d’Andaman en Thaïlande…

Des plaquettes « Vingt ans déjà ! », mises à disposition du public expliquaient de manière efficace les réalisations de l’ong HAMAP humanitaire en complément d’un panneau informatif.

P-I :  D’autres conseils pour réussir une exposition ? 

Jean de Saint Victor de Saint Blancard et son équipement.

JDSVDSB : Faire c’est bien, mais le faire savoir reste un incontournable ! Alors surtout ne pas négliger un travail de communication en amont et pendant l’animation photographique. Un communiqué de presse avec un « visuel » de l’affiche de promotion de l’exposition peut être envoyé aux différentes rédactions des médias et un Office de tourisme peut jouer le jeu pour aider la communication…

Les sites internet sont beaucoup plus réactifs vis-à-vis d’informations concernant des événements culturels grâce aux délais de publication beaucoup plus rapides que dans la presse périodique, pour laquelle il faut prévoir des délais beaucoup plus long pour annoncer un événement.

Ne rien négliger comme supports potentiels pour communiquer sur une animation photographique, un vernissage, des visites spéciales pour un groupe en parlant avec son cœur de son travail photographique, en essayant de faire passer une certaine émotion par le partage de sa passion…

Exposition “plongez dans l’Histoire et en Thaïlande”, prolongée jusqu’au 22 septembre 2019, Forteresse médiévale de Villeneuve Loubet (06)

Site web de Jean de Saint Victor de Saint Blancard : www.subphotos.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.