Publicité

Par Jean de Saint Victor de Saint Blancard – www.subphotos.com– (f) Sea 4 You – 

L’Ecole Nationale des Scaphandriers a organisé une journée de baptêmes en scaphandres de travaux sous-marins et en “bulle de plongée”, le 31 août à Fréjus (83). L’occasion pour les amateurs de s’essayer au métier de scaphandrier, qui fait rêver beaucoup de jeunes plongeurs…

Le trente et un du mois d’Août 2019… L’E.N.S vit venir à Fréjus non pas «sous l’vent» des volontaires inscrits pour être «baptisés en scaphandre» et en « bulle» avec un chaleureux accueil parfaitement organisé…

Le travail du scaphandrier

Des participants vraiment chanceux et enthousiastes de pouvoir «changer de vie» pendant quelques instants privilégiés en étant équipés en toute sécurité en tenue de «scaphandrier».

Nul doute que s’immerger en sécurité en «eaux intérieures » assistés par des Instructeurs de l’E.N.S  en prenant une sorte d’ascenseur, une «bulle» de plongée constitue une expérience mémorable !

La plateforme avec la bulle de plongée

Les participants  à cette « Journée Portes Ouvertes » organisée le 31 août dernier à l’E.N.S implantée à Fréjus semblaient ravis par cette présentation du métier de «Scaphandrier» une meilleure connaissance des débouchés professionnels et surtout d’avoir pu s’immerger et remonter en toute sécurité en « bulle de plongée » grâce à l’équipe pédagogique de plongeurs professionnels de l’E.N.S.

Publicité

Elles et ils ont été initiés à quelques travaux pratiques de démontage d’une vanne immergée dans des conditions réduites de visibilité…

Un harnachement conséquent, nécessaire pour les travaux sous-marins

Rappelons que l’objectif de la formation de «Scaphandrier» est d’obtenir les compétences du Certificat d’Aptitude à l’Hyperbarie Classe II Mention A pour effectuer tous types de travaux subaquatiques jusqu’à 50 mètres.

Les compétences visées pour celles ou ceux qui veulent devenir «Scaphandrier» (Classe II Mention A) est de plonger en sécurité au casque et narguilé, jusqu’à 50 mètres et en sécurité en bulle…

Dans la bulle

Effectuer les relevés et positionnement d’ouvrages immergés en étant capable d’effectuer des reconnaissances, des relevés et des contrôles, de positionner un ouvrage immergé…

Assembler et démonter des ouvrages métalliques immergés en étant capable de déplacer un élément, d’assembler et démonter mécaniquement des éléments, de découper des éléments métalliques, de souder des éléments métalliques…

La bulle de plongée, vue de dessous

Devenir scaphandrier soudeur qualifié exige le suivi d’une formation spécifique pour obtenir un Certificat de Qualification internationale de soudeur délivrée par l’organisme de contrôle Bureau Véritas selon la norme internationale NF EN ISO 15618-1.

Un Scaphandrier soudeur qualifié connaît les différents procédés de soudure, les effets de la trempe, les paramètres de soudage (tension, intensité…) 

Initiation au travail du scaphandrier

Maîtrise les méthodes de soudage sous-marin : en angle à plat, en angle descendant, en angles intérieur et extérieur.
Maîtrise les passes étroites et passes larges, la texture et rupture des soudure.

Le Scaphandrier soudeur qualifié est capable après une formation dispensée à l’E.N.S d’analyser les défauts et contrôler les soudures, d’établir des plans de protection contre les dangers, de savoir prendre les précautions spécifiques…

Fixation d’une vanne

Souhaitons le meilleur à celles ou ceux qui veulent «changer de vie» en devenant «plongeur professionnel» après le suivi d’une formation rigoureuse, intense et exigeante…

Pour en savoir davantage sur les différentes sessions de formations à l’E.N.S n’hésitez pas à consulter le site internet : www.ens-france.com

L’ ECOLE NATIONALE DES SCAPHANDRIERS est située au : 
1196 Boulevard de la mer – 83600 – FREJUS – FRANCE – Téléphone : 04.94.54.01.01 – mail : 
info@ens-france.com – 

1 COMMENTAIRE

  1. L’Ecole Nationale des scaphandriers l’ENS ce sont actuellement les meilleurs et les plus performants sur le marché des centres de formation à ce métier.
    Qui plus est dans la majorité des cas ils sont les seuls à procurere des stages, des emplois (CDD et CDI) aux candidats sortants de chez eux.
    personne n’en fait autant.
    Signé “Le vieux Scaf” qui sait de quoi il parle lui !

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.