Un avion de ligne dans la mer Rouge : c’est fait !

1
Publicité

Ça y est, c’est fait ! L’avion tri-réacteur Lockheed 1011 Tristar a été immergé ce lundi 26 août à Aqaba en Jordanie, pour le plus grand plaisir des plongeurs et des touristes aquatiques. Il est allé rejoindre un autre avion, militaire celui-là, un Hercules C130, ainsi qu’un hélicoptère et de nombreux chars, canons et engins qui forment le premier musée militaire sous-marin au monde.

En Jordanie, les plongeurs sont chouchoutés ! Pour compléter son musée militaire sous-marin et les autres épaves qui dorment au fond de la baie d’Aqaba, c’est un avion de ligne tri-réacteur qui a été immergé ce lundi 26 août. L’immersion s’est déroulée parfaitement, l’avion repose désormais par une vingtaine de mètres de profondeur et va pouvoir entamer une nouvelle vie, à la fois comme récif artificiel et comme lieu de visite pour les plongeurs, les snorkeleurs et les curieux à bord des bateaux touristiques à vision sous-marine.

Le Lockheed 1011 Tristar en train de couler, à quelques dizaines de mètres de la côte.

Décidément, la Jordanie fait tout pour attirer les plongeurs vers son unique spot d’Aqaba, au nord de la mer Rouge, tout au fond du golfe du même nom. Tout récemment, Plongée Infos a publié une information sur l’immersion d’un grand nombre d’engin militaires afin de constituer un véritable musée sous-marin dans moins de 20 mètres d’eau.

Auparavant, c’est un avion Hercules C130 qui avait été immergé il y a deux ans par 15 mètres de fond, afin d’enrichir les sites de plongée locaux qui possédaient déjà l’épave d’un char anti-aérien et celle, plus classique, d’un cargo, le Cedar Pride.

Un avion Hercules C130 avait déjà été immergé

Le 26 août, C’est un avion de ligne tri-réacteur Lockheed 1011 Tristar qui a rejoint les autres pièces de ce musée hors du commun, pour le plus grand plaisir des plongeurs qui pourront aller des épaves aux jardins coralliens en toute sécurité. L’avion a préalablement été dépollué et offrira la possibilité de s’introduire à l’intérieur sans difficulté.

De nombreux chars, canons, hélicoptères et engins de toutes sortes forment un véritable musée militaire sous-marin

Tous les plongeurs, locaux comme touristes sont invités par l’Office du Tourisme et l’Autorité Économique Spéciale de la Zone d’Aqaba à assister à l’immersion de ce géant des airs qui va désormais poursuivre sa carrière comme récif artificiel à une profondeur d’une vingtaine de mètres, qui sera accessible au plongeurs de tous niveaux ainsi qu’aux snokeleurs et aux bateaux touristiques à fond de verre.

Petra la magnifique
Publicité

La belle oasis d’Aqaba est une destination peu connue des plongeurs européens, qui présente pourtant des avantages intéressants avec sa ville très vivante et exempte de tout risque, les sites antiques faisant partie des plus grandes merveilles du monde, comme Petra, le joyau d’architecture troglodyte ou le fameux désert de Wadi Rum, si cher à Sir Lawrence d’Arabie et encore d’autres sites bibliques comme Bethanie et le fleuve Jourdain.

Pour les amateurs de plongée et de visite des fonds marins, la large baie située à l’extrémité nord du golfe d’Aqaba, qui remonte de la mer Rouge est très appréciée. Ici la mer est toujours extrêmement calme du fait de son emplacement parfaitement abrité des vents dominants du nord.

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo la Jordanie un pays où l’on est plus intelligent qu’en France !
    nous la grande France, nous les meilleurs, les plus forts, les plus doués on est même pas capable d’immergé une brouette ! un organisme que je ne veux pas nommer de mes amis, a voulu mettre à vieillir un coffre de vins locaux. Un mois après un scribouillard administratif, s’est réveille d’une longue sieste et les a mit en demeure de sortir le tout parce qu’occupant un surface de 2 m2 au fond de la mer sans autorisation !

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.