Publicité

Texte et illustrations Philippe Damon

En cette période de fêtes, Philippe Damon nous propose son catalogue de jouets scaphandriers qui ont fait le bonheur de générations d’enfants, peut-être à l’origine de vocations… Une idée pour le Père Noël ?…

En France, l’utilisation courante du scaphandre “pieds-lourds” se situe vers 1860. Le grand public va découvrir ce nouvel « outil » devenu indispensable pour la réalisation de travaux subaquatiques principalement engendrés par la Révolution Industrielle. Le scaphandre, entré dans les mœurs vers 1890, va être la proie de certains fabricants de jouets pour la plus grande joie des enfants !

Les merveilles de la sciences, 1868, de L. Figuier.  Ouvrages de référence dans la vulgarisation des sciences et techniques.

1) Le développement du sujet « scaphandre » dans la presse et les ouvrages de vulgarisation scientifique.

La presse quotidienne informe les lecteurs du travail effectué par les scaphandriers, tel que le sauvetage de navires, les travaux de construction ou de réparation de ponts, la pêche des huîtres perlières. Les accidents sont également relatés renforçant ainsi le côté aventureux de la profession.

Soleil du Dimanche du 17 octobre 1897

2) La présence d’appareils pour plongeurs aux Expositions Universelles à Paris et principalement celle de 1867 où des démonstrations de plongées sont exécutées dans un bassin muni de vitres afin d’être visibles par le grand public. 

A l’Exposition Universelle de 1867, le fabricant français Cabirol expose son nouveau scaphandre breveté. Cependant, un nouvel appareil le concurrence réellement : le régulateur fabriqué par la société  Rouquayrol-Denayrouze qui obtiendra la médaille d’or dans la catégorie.

Exposition Universelle de 1867 à Paris, le bassin de plongée pour les démonstrations publiques
Publicité

Cet appareil, qui apporte un réel confort respiratoire, permet de rendre le plongeur autonome pour quelques minutes car il possède sa propre réserve d’air. 

Le régulateur semble être une révolution dans le milieu de la plongée, il sera choisi par Jules Verne pour équiper le Capitaine Nemo dans leroman 20 000 lieues sous les mers.

Le scaphandre révolutionnaire du capitaine Nemo dans le roman 20.000 lieues sous les mers

3) Les romans mettant en scène des scaphandriers et particulièrement 20.000 lieues sous les mersde Jules Verne paru en 1869, ouvrage déterminant pour l’apparition du Jouet-Scaphandrier.

Le roman 20.000 lieues sous les mersva connaître un énorme succès car il fait découvrir au grand public le monde merveilleux et mystérieux du monde sous-marin.

Avec Jules Verne tout semble possible car la science-fiction permet de dépasser les limites techniques des appareils utilisés, c’est le passage de la réalité au rêve.

Autres romans dont les héros plongent en scaphandre : 
En haut : « Sous les eaux » de H. La Blanchère, 1880.
En bas : « Voyages sous les flots » Aristide Roger, 1868.

Le milieu du 19èmesiècle fait naître un véritable engouement pour le monde marin et sous-marin.

Les fabricants de jouets saisiront cette opportunité pour créer de nouvelles gammes de jeux liés directement à ce thème. Le jouet-scaphandrier est une de ces nouveautés

LE LUDION, « jouet scaphandrier » par excellence !

Le jouet qui symbolise le scaphandrier est le ludion car il est plongé dans l’eau et alimenté en air par un tuyau comme dans la réalité. Il peut même affronter les poissons rouges de l’aquarium !

Le but du jeu consiste à faire varier à volonté la profondeur d’immersion d’un petit personnage, nommé ludion,  qui se trouve à l’intérieur d’un tube rempli d’eau.

Le ludion vient du mot latin ludosqui signifie jouer des tourscar il était employé autrefois par les bateleurs pour dire la bonne aventure aux passants.

Ludion scaphandrier en celluloïd

Ludion de la première génération

L’ensemble du jeu est composé d’un long vase en verre partiellement rempli d’eau dont l’ouverture a été fermée hermétiquement au moyen d’une membrane en caoutchouc. Une couche d’air se trouve donc à l’intérieur du récipient entre la surface de l’eau et cette membrane. Le personnage, pesant un certain poids, est surmonté d’une sphère creuse, percée à sa partie inférieure, qui joue le rôle de ballast. 

Au début du jeu, cette sphère se trouve pratiquement immergée dans le liquide et seule une petite quantité d’air dans celle-ci empêche le ludion de couler.

Le jeu du ludion est basé sur le principe d’Archimède et sur les lois de compression de l’air. 

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

En appuyant avec la main sur la membrane, on comprime la couche d’air placée au-dessus de l’eau provoquant ainsi une pression sur le liquide. Cette pression se répercute sur le volume d’air qui se trouve dans la sphère placée au-dessus du ludion.  

Une certaine quantité d’eau pénètre alors à l’intérieur de la sphère et modifie le poids de l’ensemble (ludion + sphère), entraînant sa descente dans l’eau ou sa remontée à la surface.

– En appuyant sur la membrane, l’ensemble descend car la sphère qui se remplit d’eau alourdit l’ensemble. 

– En cessant d’appuyer sur la membrane, l’ensemble remonte jusqu’à sa position de départ car la sphère qui s’est vidée de son eau allège l’ensemble. 

– En appuyant plus ou  moins fortement sur la membrane, on crée un mouvement de va-et-vient de l’ensemble.

Sur le ludion-scaphandrier, la sphère est abandonnée car l’eau ou l’air faisant varier son immersion transite directement dans son corps qui fait office de ballast.

Les ludions de la deuxième génération

Ce type de ludion est de plus grande taille et se différencie du précédent modèle par la manière de faire varier le volume d’air intérieur. Désormais, cette variation de densité du ludion se fait par l’envoi d’air au moyen d’une poire en caoutchouc ou d’une embouchure raccordée à un tuyau directement branché sur ce dernier. Un ou plusieurs trous sont pratiqués sous les pieds du ludion pour permettre l’entrée et la sortie de l’eau qui se produit au cours de la manipulation de la poire. Un lest placé à la partie inférieure du ludion facilite sa descente au fond de l’eau et lui donne une verticalité parfaite.

Le ludion doit être bien raccordé à son tuyau muni de sa poire en caoutchouc. 

Ludion raccordé au tuyau muni de sa poire en caoutchouc

La première étape consiste à mettre le ludion dans un bac rempli d’eau puis de presser délicatement la poire pour aspirer un peu d’eau jusqu’à ce qu’il coule. Lorsque celui-ci est au fond du bac, en pressant de nouveau la poire et surtout en maintenant cette pression, on transvase une partie de l’air qui s’y trouve jusqu’au ludion. Lorsque l’on cesse d’appuyer sur la poire, l’eau est aspirée et retourne à l’intérieur du ludion qui redescend immédiatement. Ce sont ces va-et-vient d’eau ou d’air qui modifient le poids du ludion et qui provoquent sa montée ou sa descente.

JOUETS “SCAPHANDRIERS” : les principales périodes

 Les jouets de la première période : fin 19èmesiècle

L’origine du jouet ayant comme thématique le scaphandre date de la fin du 19èmesiècle. Le succès du roman 20.000 lieues sous les mer de Jules Verne édité en 1869 a joué un rôle considérable dans l’apparition du jouet-scaphandrier

Les jouets-scaphandriers sont la reproduction d’équipements existants et suivent leur évolution.

Principaux types de jeux et jouets :ludions, découpages, jeux de parcours.

Les jouets de la deuxième période : de 1900 à 1940

Durant cette période le scaphandrier jouit d’une très bonne notoriété, il est connu de tous et ses aventures sous-marines passionnent. L’exploitation commerciale sous forme de jeux et de jouets se justifie.

De plus, pour relancer l’activité économique du jouet français concurrencée par l’Allemagne, le préfet de police Louis Lépine va inciter les fabricants français à innover dans le domaine en créant en 1901 un concours qui leur est destiné et qui récompense les meilleurs. Depuis la création du concours Lépine, une multitude de thèmes et de types de jouets vont apparaître, le jouet scaphandrier n’échappera pas à cette règle.

Principaux types de jouets scaphandriers :Jeux de cubes, théâtre d’ombres chinoises, ludions, jeux de hasard, découpages, jeux de parcours, jouets mécaniques et figurines.

Les jouets de la troisième période : de 1941 à 1970

Après la deuxième Guerre Mondiale, les travaux sous-marins à réaliser sont nombreux. Les renflouements de navires, les réparations de ponts ou de quais et les nouvelles constructions à bâtir vont mettre en avant les scaphandriers. Au cours des années 1970, le scaphandrier “Pieds-Lourds” se fait de plus en plus rare car il est remplacé par le plongeur autonome “moderne”. Cependant, dans le petit monde du jouet, le thème « scaphandrier » n’a jamais été abandonné …

Principaux types jouets scaphandriers :Jeux de parcours,ludions, jouets scientifiques, jeux optiques.

Les jouets de la quatrième période : de 1971 à 2004

La presse a oublié le scaphandrier “Pieds-Lourds” et s’occupe des exploits des plongeurs autonomes. Néanmoins, le jouet scaphandrier résiste un certain temps car ce plongeur au casque de cuivre est devenu une légende et ses aventures attirent toujours autant les petits garçons !

Pour les fabricants de jouets, le thème « scaphandrier » restera porteur jusqu’aux années 1980 mais connaîtra peu après une baisse d’intérêt. Il faudra attendre les années 2000 pour que le phénomène de collection relance le jouet scaphandrier. En effet, certains fabricants vont relancer la fabrication de leurs anciens modèles et la célébration d’une date anniversaire est une bonne occasion pour justifier une nouvelle production. Ce phénomène se produira surtout dans le domaine du mannequin articulé pour garçon.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.