L’enquête sous-marine d’Objectif Atlantide, 1er jour : la course est lancée !

0

En direct des Philippines, malgré le décalage horaire, voici le résumé du jour de la course Objectif Atlantide, en toute primeur (nous publions l’info avant même le site de l’organisation de la course !) avec les premières épreuves et des concurrents très motivés… Vous êtes aux premières loges !

Le commissaire H. NÔ participe activement à l’enquête, il surveille le bon déroulent des investigations. © Yvan Chocoloff

Les participants de l’enquête sous-marine avaient rendez-vous à 6h30 ce matin pour la traditionnelle photo d’équipe sur la plage devant Sea Explorers, le centre de plongée de l’hôtel Pura Vida. Les choses sérieuses ont commencé à 8h au départ du premier bateau. Chaque équipe, la veille, a fait le choix de deux pistes d’investigation. « Il n’y a pas suffisamment d’éléments à cet instant pour favoriser une piste plus que l’autre, explique le commissaire H. NÔ, la piste du braconnage a été la plus choisie, je ne sais pas si c’est le bon indice mais pour le moment rien n’est certain. Nous en saurons plus suite au choix des deux pistes de la journée à venir. Néanmoins il se dégage déjà deux équipes pour la première journée, celle de Scubaland et de Sea Assist, il leur reste à confirmer leur avance sur l’enquête, le choix de la prochaine journée devrait être déterminant ».

Pauline et Aurélie en pleine révision avant la seconde plongée de la journée. © Yvan Chocoloff

L’équipe Scubaland nous fait part de ses émotions pour cette première épreuve : « Nous nous sommes rencontrés il y a 4 ans lors d’un voyage de plongée en Indonésie, raconte Pauline, depuis nous sommes restées en contact. Un jour Aurélie m’a demandé si je voulais participer à cette enquête sous-marine avec elle. Ce fut le départ de notre aventure. Aurélie est plus branchée bio et moi stratégie, notre équipe a très bien marché aujourd’hui. Nous sommes confiantes pour la suite, car certaines pistes semblent plus faciles pour obtenir des points. Le jeu est sympa, ludique et enrichissant, on plonge avec un objectif différent ».

Camille Lacourt et Alexandre Lancon partagent leurs informations avec le scientifique L. DZILEPATT. © Yvan Chocoloff

Camille Lacourt et Alexandre Lancon forment l’équipe Salon de la Plongée de Paris et Office de Tourisme des Philippines, qui s’en sort très bien malgré le fait que Camille n’a que peu d’expérience dans la plongée. « L’observation des fonds n’est pas facile au début, nous dit Camille, mais je m’y fais très vite. Alexandre mon coéquipier m’est d’une grande aide dans ce jeu. Il aime bien la bio donc il fait les photos, moi je cherche surtout à trouver les environnements où vivent les poissons.

Camille et Alexandre en pleine enquête. © Yvan Chocoloff

Cette enquête sous-marine s’adresse quand même à des gens qui ont une approche de la bio, ce qui permet de trouver plus facilement les indices. En tout cas ce jeu est très attirant et je m’y éclate bien, les plongées sont faciles et très jolies ».
Rien n’est donc joué, toutes les équipes ont encore leurs chances de gagner, il ne reste plus qu’à attendre pour savoir quels seront les bons choix pour les différentes pistes.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.