Le festival Plongée Rétro a fermé ses portes il y a plus de 15 jours déjà, nous avons rencontré un des organisateurs, Gilles Lescure, et lui avons demandé de nous dresser le bilan de cette première édition.

Plus d’une soixantaine de détendeurs du type “Mistral” étaient exposés. © Isabelle Montiel

Plongée Infos : Comment avez-vous eu l’idée de créer cet événement ?
Gilles Lescure : Nous faisons régulièrement de la plongée pieds-lourds ici en petit comité et entre amis avec Jacques Abdoun qui vient de Narbonne. Ça a toujours attiré du monde, des curieux qui n’étaient pas plongeurs et qui sont venus pour regarder. L’idée est donc partie de là, faire un rassemblement avec du vieux matériel de plongée et le faire découvrir au grand public.
P.I. : Cela vous a demandé beaucoup de moyens ?

© Isabelle Montiel

G.L. : Nous étions un peu plus de 30 personnes dans l’organisation de ces deux jours. Les exposants étaient du département, mais certains sont venus de toute la France comme Luc Fuster d’Amiens, Jacques Chabbert d’Agde, Jacques Addoun de Narbonne, Eric Souverville de Mulhouse sans oublier Thierry Hustin de Bruxelles, Stéphane Eyme de Valencia, Steeven Weinberg du Luxembourg. Ensuite le centre de plongée Cap Cerbère a mis toute sa logistique à disposition de Plongée Rétro. La Mairie également a joué le jeu en mettant à notre disposition un parking, le gymnase, les tables et les chaises. Imaginez un peu, nous étions plus de 135 le soir, au repas préparé par le chef de La Coba. Bien sûr les restaurateurs et les hôteliers ont fait un effort tarifaire pour accueillir tout ce monde.
P.I. : Des beaux moyens pour une première, mais qu’en est-il de la fréquentation ?

L’avantage du Sallow Water est qu’il est bien plus léger que le Pieds-Lourds puisqu’il pèse 20 kg environ. © Isabelle Montiel

G.L. : Nous avons beaucoup communiqué sur les réseaux sociaux, la presse papier et la radio qu’elle soit locale ou régionale, de ce fait nous avons eu un beau succès avec plus de 500 personnes qui sont venues en simples visiteurs pour admirer les expositions, surtout des locaux, mais la majorité étaient des plongeurs qui souhaitaient tester le matériel de pieds-lourds, de “shallow water” ou essayer la plongée vintage. Là aussi le public s’est déplacé de loin et des 4 coins de la France comme Bordeaux, Nantes, Paris, Reims, Nancy, Valenciennes, Nice, Lyon… Nous avons été victimes de notre succès, plus de 60 baptêmes ont été réalisés sans compter les plongées “vintage”.
P.I. : Parmi le matériel des nombreux exposants que pouvait-on découvrir ?

 

Le détendeur qu’Émile Gagnan mis au point avec le second étage du scaphandre autonome d’Air Liquide Système Cousteau en 1943. © Isabelle Montiel

G.L. : Mis à part les pieds-lourds en action, il y avait du matériel de plongée très vieux comme le détendeur qu’Émile Gagnan avait mis au point avec le second étage du scaphandre autonome d’Air Liquide Système Cousteau en 1943, il y avait toute la collection des détendeurs Mistral de 1955 à 1976, la première combinaison étanche de chez Piel, toutes les bouées du type Fenzy, des palmes des masques en tout genre… il y a même un collectionneur qui a trouvé son bonheur en achetant le bloc caréné Technisub Raid, le même que Cousteau utilisait dans les années 70… Il n’y avait pas que du matériel à voir, Steeven Weinberg a

Salle comble pour la conférence sur les épaves. © Isabelle Montiel

fait deux conférences très appréciées sur l’histoire de la photographie et le trio Hervé Levano, Laurent Urios et Patrice Strazzera ont fait un exposé autour des épaves de la région et ont présenté leur dernier ouvrage “Fortunes de mer et épaves dans le Parc naturel marin du golf du lion de 1850 à 2018”. Nous avons eu aussi notre petit coup de coeur pour Captain’ Néo, cette entreprise récupère les combinaisons pour les recycler en objet de mode, ce sont des belles créations, c’était notre action eco-plongeur responsable.
P.I. : Cela veut-il dire qu’il y aura une seconde édition ?
G.L. : Vu l’engouement que cela a suscité et les retours médiatiques que nous avons eu, TF1, France 3 Régional, France 3 Pays Catalan et Vià Occitanie sans oublier Plongée Infos, nous pouvons dire à présent que la seconde édition sera annoncée au Salon de la Plongée. Mais avant nous allons nous mettre au travail pour offrir un programme encore plus riche, nous vous réservons des belles surprises.

https://www.facebook.com/events/535395473579083/?active_tab=discussion

Reportage pour Plongée Infos : Isabelle Montiel

Les sacs de Captain’Néo recyclés avec des vieilles combinaisons © Isabelle Montiel
Il était possible de tout trouver en matériel et de toutes les marques. © Isabelle Montiel
Pour ceux qui avaient du matériel en état de fonctionnement, une plongée “vintage” a été organisée. © Isabelle Montiel
Il y avait tout pour ravir les collectionneur et le grand public. © Isabelle Montiel
© Isabelle Montiel
Dans la boite en bois, un détendeur CG45 d’époque. © Isabelle Montiel
Jacques Chabbert et Patrice Strazzera entre les mains des journalistes. © Isabelle Montiel
Le repas du samedi soir a réuni plus de 135 personnes. © Isabelle Montiel
Le bloc caréné Technisub Raid, le même que Cousteau utilisait dans les années 70 a trouvé preneur. © Isabelle Montiel

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.