L’enquête sous-marine Objectif Atlantide est bouclée !

0
665
Publicité

La course Objectif Atlantide a connu un épilogue palpitant où le suspens a duré jusqu’au bout. Selon le thème de la course, les équipes d’enquêteurs devaient résoudre l’énigme de la mort d’un biologiste sous-marin, en tenant compte des indices relevés lors des plongées et en les confrontant aux éléments du dossier fourni au départ de la course par l’organisation. L’équipe gagnante s’est vue remettre les clés d’un séjour aux philippines et l’office du tourisme philippin a gâté tous les participants avec de nombreux cadeaux. Le célèbre champion de natation Camille Lacourt, qui participait à la compétition, n’a pas gagné cette fois-ci mais sa présence a enchanté tou(te)s les participant(e)s…

Le champion de natation Camille Lacourt participait à l’enquête © Yvan Chocoloff
Les participants vont prendre connaissance des dernières informations sur l tableau. © Yvan Chocoloff

Après 4 jours d’enquête intense dans des conditions extrêmes, chaleur humide avoisinant les 35°C et une eau à 30°C en surface, les dix équipes d’inspecteurs s’en sortent avec brio. Suite à des éléments importants remis la veille par le commissaire Nasser Vaulan au Commissaire H. Nô, ce dernier a été en mesure de donner les dernières informations d’investigation aux dix équipes le lendemain matin, juste avant le départ de la plongée. Cette dernière épreuve s’est déroulée devant l’hôtel Pura Vida, lieu où Omer Lanfry a été vu pour la dernière fois sur son bateau.

Une carte a été remise à chaque participant,il ne reste plus qu’à trouver le derniers indices. © Yvan Chocoloff

Après analyse des photos et de la carte des lieux, le commissaire H. Nô a donné le départ de la dernière enquête. Ce n’est qu’environ une heure plus tard que les premiers participants sortent de l’eau. L’équipe des Haddock, composée de Kevin et Jacques Maurice, arrive sur la plage et exhibe fièrement un indice important de l’enquête, une épuisette qui servait au douteux Omer pour pêcher des poissons rares pour les vendre à des collectionneurs non moins scrupuleux.

Le départ est donné par le commissaire H. Nô. © Yvan Chocoloff

« Nous nous sommes concentrés à définir la zone recherche, là où nous devions trouver la réponse à toutes les questions posées, raconte Kevin, nous nous sommes directement dirigés sur le bon endroit. Nous sommes arrivés les premiers, nous avons trouvé l’épuisette, nous pensions qu’avec le courant les autres éléments seraient plus loin. Nous avons donc poursuivi en ce sens. Mauvaise idée, car nous n’avons rien trouvé de plus ». Puis plusieurs équipes reviennent avec ce qui leur semble des éléments pouvant apporter des preuves. On voit donc une bouteille d’alcool, un verre à whisky, une capsule de bouteille de Rhum et diverses d’autres choses qui ont fait espérer aux candidats pendant un court instant qu’ils détenaient un bout de la solution.

Jacques et Kevin Maurice sont passés à côté de la victoire, mais ils ont trouvé l’épuisette. © Yvan Chocoloff

Une chose est certaine et incontestable, ils auront contribué au nettoyage des fonds marins devant l’hôtel… Vient le tour de l’équipe Epidemick de faire surface, ils arborent un grand sourire. Les organisateurs commencent à les féliciter, hélas ils n’ont rien trouvé disent-ils, mais par contre ils ont vu un requin-baleine, preuve à l’appui Renaud exhibe son appareil photo. Et oui les requins-baleines croisent de temps en temps au pied du centre de plongée Sea Explorers…

Pauline et Emilie sortent victorieuses de la dernière investigation. © Yvan Chocoloff

Et puis arrive enfin l’équipe Scubaland, radieuse évidement puisque dans la poche de la stab d’Aurélie se trouve un appareil photo : « Nous progressions au-dessus d’un plateau de corail lorsque l’on a vu avec Emilie, passer un requin-baleine, raconte Pauline. Je suis restée hypnotisée par la beauté de l’animal, j’essayais de le suivre, mais en vain, il était bien trop rapide. Après un petit moment, Emilie m’a attrapé le bras et me montra un appareil photo. Je pensais qu’elle voulait me montrer les photos de requin-baleine qu’elle avait faites. En fait non, elle essayait de me faire comprendre qu’elle l’avait trouvé plus bas, c’est l’indice qui permettra de boucler l’enquête. Il ne nous restait plus qu’à rentrer et aller voir ce qui se trouvait dans la carte mémoire. C’est en effet sur ce support que se trouvait la solution de l’énigme. Enfin nous allions savoir comment et pourquoi est mort Omer Lanfry. On le savait pas très honnête, n’ayant pas que des amis, alcoolique, pas très fidèle non plus, bref il y avait beaucoup de motifs pour que quelqu’un lui en veuille. Et bien non, rien de tout cela, un jour où Omer trafiquait en pêchant des poissons, il vit un poulpe à anneaux bleus qu’il a voulu attraper… Le poulpe à anneaux bleus est petit, mais dangereux, lorsqu’il mord son agresseur ou sa proie, il ne lui reste que quelques instants à vivre. Ainsi mourut Omer Lanfry».

Sandrine et Alain ont vécu l’enquête sous-marine en tant que journalistes et participants. © Yvan chocoloff
Publicité

Parmi toutes les équipes, celle de Chocolate Hills avait la particularité d’être représentée par Sandrine et Alain Souan de la rédaction du magazine Plongez. « Nous voulions vivre l’expérience en tant que joueurs, raconte Sandrine, nous souhaitions faire un reportage différent de ce qui se fait habituellement et raconter les émotions que peuvent ressentir les participants. D’ordinaire nous sommes plus penchés vers les photos d’ambiances, là nous avons appris à regarder autrement et à observer les petits poisons et autres crustacés ». « Au début ça a été dur, poursuit Alain, nous pensions plutôt avoir à trouver des indices terrestres cachés sous l’eau, mais avec les documents fournis, nous avons réussi à nous en sortir. Notre regard a changé au cours des plongées, maintenant nous sommes les spécialistes des poissons Papillons… entre autres !». L’enquête est donc bouclée, une belle soirée de clôture a conclu cette première édition d’enquête sous-marine organisée par Objectif Atlantide où chaque participant s’est vu remettre des cadeaux de la part de l’Office du Tourisme des Philippines et de Sea Explorers. La première édition aura également eu le mérite de faire des belles rencontres. À quand la prochaine édition ?…

Pauline et Emilie ont gagnée 5 jours complets au Balicasag Dive Resort. © Yvan Chocoloff

Retrouvez tous les résultats et les photos sur le site http://funexplorers.fr/Enquete/ et la page facebook Objectif Atlantide

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.