Jann Faraone, directeur du centre Go&Sea, retrouvé mort dans son centre de plongée

0

Dimanche matin 22 octobre 2017, Jann Faraone, 38 ans a été découvert sans vie dans l’eau, dans la fosse à plongée qu’il avait créée en 2014.

Jann Faraone, dynamique entrepreneur, plongeur passionné, moniteur très apprécié, avait créé un véritable événement en 2014, quand il avait lancé la première fosse de plongée privée de France. Il a été retrouvé mort ce dimanche 22 octobre à 9h du matin, dans le bassin dont il était, à juste titre, si fier.

C’est un de ses collègues qui aurait fait la macabre découverte en début de matinée. Le corps de Jann Faraone flottait dans le complexe. Les pompiers sont intervenus mais n’ont rien pu faire.

Le parquet de Thonon-les-Bains a ouvert une enquête pour déterminer les causes du décès même si la thèse d’un accident est privilégiée. Le procureur de la République auprès du Tribunal de Grande Instance a déclaré : «L’examen du corps confirme le décès par noyade». Une analyse toxicologique a été demandée, de même qu’une autopsie pour confirmation. L’enquête qui recherche des causes de la mort se poursuit pour tenter d’expliquer la noyade (défaillance technique, malaise,…). « La brigade nautique d’Aix-les-Bains va procéder à l’examen du matériel. L’entourage de la victime sera entendu pour recueillir des informations sur d’éventuels antécédents médicaux et reconstituer son emploi du temps dans la nuit précédant l’accident. », précise le procureur de la République.

Dans sa vie d’avant, Jann Faraone était gendarme à Genève. Sécurité de l’emploi, travail intéressant mais le bleu de son uniforme ne faisait pas le poids face à celui des profondeurs. Initié à l’âge de 8 ans à la plongée par sa mère, il avait en tête un autre projet. “Je voulais monter une structure pour permettre aux plus jeunes d’être initiés en toute sécurité à la plongée.” Il lui faudra quatre ans pour finaliser ce rêve. Quatre ans et 3 millions d’euros. Le 6 septembre 2014, Jann Faraone a ouvert “Go & Sea”. Une structure qui regroupe : une piscine, un magasin et un atelier de réparation pour matériel de plongée et surtout une fosse profonde de 20 mètres.

Jann restera dans nos mémoires comme un personnage très apprécié de tous, passionné par ses activités, qui a su mettre en œuvre ses projets, un acteur important du développement de la plongée sous-marine. Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille.

LAISSER UNE RÉPONSE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Veuillez entrer votre nom ici


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.