Après le WAOW, la construction d’un WAOW 2 ?

0
367

Nous annoncions le 1er février dernier l’incendie qui a ravagé le charter plongée WAOW et qui a mis fin à sa carrière, le magnifique voilier ayant été complètement détruit par les flammes (Lire l’article ici).

Aujourd’hui, l’équipe du WAOW se remet doucement de ce drame et affronte les tracasseries administratives, mais garde tout son courage et continue à se battre pour que cette belle aventure ne s’arrête pas là. Déjà de nouveaux projets s’échafaudent. Actuellement, un autre bateau remplace le WAOW et assure les croisières aux dates et itinéraires prévus pour les clients qui continuent à faire confiance à l’équipe.

Forts du soutien de tous leurs clients et amis, Julia, Michel et Gérard relèvent la tête et se tournent résolument vers l’avenir, avec une idée qui commence à prendre forme concrètement : la construction d’un WAOW 2 !

Des nouvelles fraîches

Où en est l’affaire ? L’équipe du WAOW avait promis de nous tenir au courant de la suite des événements, ils ont tenu leur promesse. Voici donc un communiqué sur l’avancée de la procédure et sur la mise en place du nouveau projet. La suite, bientôt !

« Dans notre première communication du 1er février 2018, nous nous sommes engagés à vous tenir au courant de l’évolution des événements concernant la perte du WAOW :

– Nous avons immédiatement communiqué l’accident aux autorités et aux assurances.

Publicité

– Les assurances ont immédiatement diligenté deux experts sur place pour déterminer les circonstances. Le lendemain, ils étaient déjà sur place pour commencer leur enquête. Après avoir interrogé tout l’équipage et avoir pris contact avec les autorités du port, ils nous ont fait part, oralement, que pour eux le cas était évident et clair, qu’ils allaient transmettre immédiatement leur rapport à leur siège en Australie. Donc nous attendons maintenant la décision finale quant à la prise en charge des assureurs.

– Les autorités portuaires, dont les assurances attendent aussi le rapport, ont pris du retard, ce qui est l’usage en Indonésie… Bien qu’elles aient recommencé deux fois l’interrogatoire des capitaines puis des ingénieurs, et qu’elles nous affirment que tout est en règle, elles ont décidé de recommencer une troisième fois. Et finalement elles ont libéré, après dix jours d’assignation à résidence dans le port de Biak, les membres de l’équipage qui ont pu retrouver leur famille après les fortes émotions vécues. 

– Lorsque nous aurons reçu les rapports de l’assurance et celui des autorités, nous pourrons mieux vous expliquer les circonstances exactes de ce qui s’est passé. Nous avons reçu des photos et des vidéos des dernières heures du WAOW, mais elles sont trop tristes pour les publier maintenant. Peut-être plus tard.

– Dans un premier temps nous nous sommes occupés des clients qui devaient partir dès le surlendemain du naufrage pour les reloger sur d’autres bateaux.

Nous remercions du fond du cœur tout ceux qui, du monde entier, nous ont transmis leur soutien dans cette épreuve, leur attachement au WAOW et à toute son équipe, leurs remerciements pour ce qu’ils y ont vécu, leurs encouragements à rebondir et leur attente absolue pour la construction d’un nouveau WAOW. 

Pour ceux qui souhaitent maintenir leur croisière et pour ceux qui souhaitent continuer à partager le plaisir avec toute l’équipe du WAOW, nous avons trouvé un bateau, moins vaste que le WAOW, mais d’un niveau remarquable sur lequel notre équipage pourra continuer à offrir la qualité de service que vous aviez tant apprécié. Ce bateau reprendra le même programme de croisières, aux mêmes dates. Ceci en attendant que, cerise sur le gâteau, la construction du WAOW II souhaitée par tant de fans, soit terminée. Tout ceci n’est pas encore finalisé mais il y a de grands espoirs que cela se confirme. Nous sommes, grâce et avec vous, à nouveau vent debout et toutes voiles dehors.

Julia, Michel et Gérard »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here